Clinique
Saint-Michel

Rechercher

Présentation de la clinique Saint Michel

La Clinique Saint-Michel est un établissement de psychiatrie générale depuis 1977, l’établissement alors doté d’une capacité de 37 lits n’a cessé d’accroître son volume capacitaire d’accueil par l’obtention d’autorisations.

En Juin 2002, une nouvelle aile est ouverte avec l’installation de 11 lits supplémentaires, portant la capacité de l’établissement à 102 lits, classés en catégorie A.

La capacité de l’établissement positionne alors la Clinique Saint-Michel, comme le plus important site privé de psychiatrie du territoire dans sa spécialité.

En Mars 2003 la Clinique est rachetée par "Medipsy", branche Santé Mentale du Groupe "Générale de Santé".

L'établissement a ensuite été successivement repris par le Groupe "RAMSAY Health Care" avant de voir ces deux groupes fusionner pour devenir qu'une seule et unique entité.

La Clinique Saint-Michel est située dans les Bouches du Rhône Sud sur la commune d’Aubagne  avec une vocation de recrutement régional de patients issus de la psychiatrie générale dans le cadre de prises en charges spécifiques à visée de réadaptation et de réinsertion.

Les populations concernées sont les patients souffrants de :

  • troubles psychotiques avec addiction,
  • troubles de la personnalité,
  • troubles névrotiques,
  • anxio-dépressif à récurrence.

La prise en charge que nous proposons s’adresse à des patients dont le projet est centré sur l’accompagnement et la guidance, par le biais de l’hospitalisation après la phase aigüe de la maladie (patients stabilisés).

Ce temps d’hospitalisation permet une transition, une passerelle préparatoire à la sortie, et créatrice de lien et d’articulation avec les acteurs des dispositifs alternatifs sanitaires d'aval.

Enfin, elle constitue un temps de soutien et de relai nécessaire à l’aboutissement du projet thérapeutique individualisé.

Le patient sera accompagné durant une durée moyenne de quatre mois (renouvelable une fois) pour poursuivre son traitement réadapté sous surveillance médicale à des fins de compliance, d’assiduité et de responsabilisation de ses soins.

En effet, chacun sait désormais que l’un des principaux problèmes de la rechute est lié à l’inobservance du traitement global,

  • pallier par des soins actifs de réhabilitation les déficits encore inscrits dans le vécu quotidien, objectif et subjectif,
  • mieux intégrer les processus de changement induits par la psychothérapie, individualisée et en groupe,
  • soutenir une vie institutionnelle thérapeutique plus impliquante qu’en court séjour, 
  • rester relativement protégé des aléas pathogènes extérieurs que le malade ne peut encore soutenir avec des processus de défense suffisamment affirmés et préventifs d’une rechute,
  • aborder son environnement et les relations d’objets affectifs, relationnels, économiques, culturels, avec progressivité et prise de recul, qui sont garantes d’une ré-appropriation moins en souffrance, 
  • organiser le suivi spécialisé avec dans un premier temps du temps partiel puis un retour au domicile réussi.

 

Activités et engagements de la clinique

Dotée d’installations adaptées, la Clinique a développé des activités à visée thérapeutique :

  • Psychothérapie,
  • Sophrologie,
  • Gestion des émotions,
  • Groupe de parole,
  • Atelier mémoire et écriture,
  • Atelier d’expression et de créativité (peinture, mosaïque, modelage, couture),
  • Jardin thérapeutique,
  • Relaxation, gym douce, activités physiques,

L’admission requiert non seulement le consentement du patient, mais également son implication dans le projet thérapeutique. Ces activités sont incorporées au sein d’un parcours d’éducation à la santé personnalisé validé avec le patient lui-même.

Les médecins psychiatres assurent une astreinte 24h/24.

Un médecin généraliste est présent tous les jours afin d'étoffer la prise en charge somatique.

La Clinique Saint Michel accueille également des praticiens extérieurs :

  • Cardiologue,
  • Kinésithérapeute.
  • Pédicure / Podologue.
  • Orthophoniste

Enfin, au-delà de la résolution de problèmes concrets, l’assistante sociale joue un rôle d’écoute très important.

L’après-hospitalisation permet de consolider les résultats positifs acquis à la Clinique. Par l’intermédiaire d’un compte-rendu de sortie, le médecin traitant ou spécialiste à l’origine de l’hospitalisation est systématiquement informé de l’état de santé de son patient.

Nos chiffres clés

  • 102 lits de psychiatrie générale

Prise en charge annuelle :

  • 235 patients,
  • 38 000 journées d’hospitalisation.

Equipes :

  • 43 salariés pour 33 ETP